Malika Menard, nouvelle reine des podiums

Publié le par Anthony Lieures, étudiant en journalisme

 On pourrait presque croire à un joli pied-de-nez que les français auraient envoyé aux chefs de notre pays. L'ambassadrice de la beauté en France portera désormais, et pour un an, le doux prénom de Malika.


Un véritable symbole à l'heure du débat sur l'identité nationale, des allusions sur les «Auvergnats» de Brice Hortefeux ou encore des «mariages gris» d'Eric Besson.  Le physique quasi-parfait et la prestance de la jeune caennaise faisant, bien évidemment, le reste.


Malika Menard, Miss Normandie, est donc devenue samedi sous les coups de minuit la nouvelle Miss France. Plus d'un tiers des votants l'ont décidé et, de toute façon, le jury était unanime. Le règne de la jeune ariégeoise Chloé Mortaud est donc terminée. Place à la Normande de 22 ans, au prénom d'origine nord-africain.


«Mais je suis à 100% française», répond la jeune fille, pour couper court à toutes les rumeurs. Sur RTL, au lendemain de son élection, elle a seulement concédé que «(sa) mère et (ses) grands parents ont vécu une partie de leur vie au Maroc et trouvaient que ce prénom avait une jolie signification».


Si le mot "malik", en arabe, se traduit en français par "le roi", Malika signifie donc effectivement "la reine". Un destin. Miss France 2010 sera décidement la reine des podiums...


Il n'empêche, Geneviève de Fontenay, la présidente historique du comité Miss France, avait eu une pensée quasi-prémonitoire lors d'une interview donné à La Dépêche, il y a deux semaines (27/11) :


"J'espère qu'avant de mourir, je verrai une Miss France maghrébine. Songez à l'impact qu'aurait ce vote."


Une future journaliste ?

 


Est ce la fin des chroniques de Nicolas Canteloup  ou des parodies d'Helmut Fritz ? Ce qui est certain, c'est que la nouvelle Miss France fait clairement l'unanimité dans la presse et autour d'elle. Et pas seulement pour son physique avantageux... 


Malika Menard sait aussi s'exprimer voire même réfléchir (!). Actuellement en troisième année de droit, la jeune étudiante (qui est toutefois bien partie pour effectuer une année sabathique) a pour objectif professionnel de devenir journaliste.


Nul doute que quiconque rêverait de voir débarquer une telle créature à l'intérieur de son bureau pour une interview. Jeannot LaTruffe souhaite donc beaucoup de réussite à sa future consoeur. Bonne chance à Malika.

 

 

 


Pour le plaisir des yeux...


malika-menard bikini

 

 

_DSC4802.jpgh-20-1797621-1258555623.jpgr1245015689.jpg

Publié dans Société

Commenter cet article