Docteur Jeannot, Mister La Truffe

Publié le par Jeannot LaTruffe

Une pipe, une barbe, un carnet de note. C'est un idéal. Une religion. Le rêve du baroudeur. Un voyageur lancé sur la Toile

 

Londres, Capa, Kessel, Mauriac, Cravan, Camus, Thompson... Entre autres. Omniprésent, dans chaque journaliste, dans chaque voyeur, dans chaque écrivain, dans chaque fond de verre. C'est une envie qu'on éparpille. Une passion qu'on essème. Sa biographie, c'est un livre d'Histoire. Edition limitée.

 

C'est une masse de papiers, de repas réchauffés, de nuits blanchies. Pas l'idéal de propreté... Mais le firmament de la passion. Ouais. Le panthéon de l'indiscrétion, de l'irrévérence. Tout en éthique et en déontologie.

 

Pas vraiment éveillé, Jeannot est né barbu, en loucedé. Si on sait qu'il a de la bouteille, Jeannot s'est fait discret. Regardant passer les guerres, la guillotine, le train à vapeur et le minitel, Jeannot a tardé à se montrer. Fallait qu'il attende le moment pro-pisse. Et pour ça, il a choisi un rade, évidemment. Et il a gueulé. Tout bourré. Jeannot est enfin venu au monde.

 

C'est à partir de là que le monde a commencé à l'appeler "la truffe". Renifleur hors pair, il aspirait les infos de seconde zone et le soir, les bouteilles de gnôle. Un tapir, le mec. Ouais. Il s'est taillé une silhouette, pas une personnalité. Vieux loup solitaire, il vogue comme un ectoplasme, attisant la méfiance du chaland et l'aversion des bonnes femmes.

 

En même temps, il était bien dans ses chaussettes, lorgnant le monde à travers l'ambre du whisky . Appréciant la société au goulot. Un peu marin. Jamais ammaré. Loin de tous, naviguant la vague à l'âme, Jeannot a aussi l'envergure d'un capitaine.

 

Le vieil homme mène sa barque. Il avance avec son temps. Et se soucie, un peu, d'autrui. Jeannot accoste ceux du web. A l'abordage des arcanes numériques. Pour noyer sa vodka avec des pages d'infos, glanées durant sa sainte-balade. Jeannot, le loubard au coeur d'artichaud, un peu bête, un peu poète, répand ses mémoires. Jeannot est beau. Jeannot est grand. Jeannot la Truffe est immortel. Amen.

« La laideur a ceci de supérieur à la beauté : elle dure » Serge Gainsbourg, un pote.

Commenter cet article